LE VOYAGEUR DE L'HISTOIRE

Une aventure au cœur du temps

pour une expérience d'archéologie expérimentale inédite


Fin 2023 - Occitanie


LE PROJET

Une aventure historique inédite pour un programme de découverte grand public.

 

LE PITCH

Je m’apprête à effectuer fin 2022 une expérience d’archéologie expérimentale encore jamais réalisée :

 

Traverser sur 250 km le Gévaudan et le Languedoc le long d’une trace historique, durant l’hiver

et dans les conditions les plus proches de celles du 13ème siècle, sur le chemin de pèlerinage de Saint Guilhem le Désert.

 

LE SYNOPSIS

Nous sommes au début de l’hiver 1271, Marco Polo commence son périple sur la route de la soie, pour ce qui sera la plus grande aventure itinérante de toute l’Histoire.

 

Au même moment, un voyageur s’apprête à partir pour un pèlerinage en direction de l’abbaye de Gellone, quelques 250 km plus au sud, en Languedoc. Il se lance seul au cœur de l’hiver à travers les gorges et les causses ; de bivouacs sauvages aux nuits en monastère. Une itinérance banale pour l’époque et que nul n’a contée, mais qui fut peut-être tout aussi héroïque.

 

Cette reconstitution historique, véritable aventure d’archéologie expérimentale, vous propose de revivre ce voyage médiéval dans les conditions les plus proches de l’époque, sans tente, ni duvet, ni boussole, ni carte mais fourrure sur le dos et besace en bandoulière. Grâce à des historiens et artisans d’exception, je serai  équipé le plus fidèlement possible selon le savoir-faire du 13ème siècle.

 

 

Une expédition géographique et temporelle

 

pour prouver qu’au Moyen-Âge la simple itinérance était déjà

 

une formidable aventure.

 


DESCRIPTION DU PROJET

 

Ce projet original de reconstitution historique d’envergure constitue une première et soulève des questions sur le milieu de l’aventure qui sont tout aussi intrigantes que nombreuses.

 

Imaginez-vous : un homme vêtu d’habits du Moyen-Âge traverse forêts et montagnes en plein hiver. Que portait-il sur le dos pour se protéger des températures négatives? Comment faisait-il pour ne pas mourir de froid lors des nuits en pleine nature? Quelle nourriture emportait-il avec lui? Quel type de chaussures avait-il aux pieds? Comment faisait-il pour s’orienter?

 

A se projeter ainsi, mille interrogations surgissent alors ; que ce soit d’ordre vestimentaire, technologique, culturel, financier, culinaire, hygiénique ou médical. Notre ambition est d’essayer d’y répondre, en vous embarquant avec nous au cœur de l’aventure, sur le pèlerinage historique du chemin de Saint Guilhem le Désert.

 

Le chemin de Saint Guilhem le Désert

Véritable trait d’union entre le Massif central et la Méditerranée, ce chemin de commerce permettait aux pèlerins auvergnats de se rendre à l’abbaye de Gellone. Existant dès l’Antiquité, le Moyen-Âge fit de ce «camin de Sant Guilhem» une voie pèlerine très fréquentée jusqu’au 15ème siècle.